Le parti Libertas d’Estonie présentera une liste aux européennes

Publié le 4 Avril 2009

Le président du Parti Libertas d'Estonie, Jaan Laas, a fait savoir, jeudi 2 avril, que sa formation participera aux élections du Parlement européen du 7 juin, mais qu'il était encore trop tôt pour parler de la liste des candidats. En effet, la date limite de dépôt et d'enregistrement des candidatures à la commission électorale de la République est fixée au 23 avril à 18h00. « Le bureau politique du parti doit tout d'abord arrêter la liste et ce n'est d'après que nous pourrons annoncer qui nous présenterons aux élections », indique Laas.

Le Parti Libertas d'Estonie, fondé il y a un peu plus d'un mois, le 2 mars exactement, portait auparavant le nom de Parti démocratique estonien, celui-ci ayant succédé en 1999 au Parti Bleu d'Estonie créé en 1994. En février dernier, le Parti démocratique était menacé de dissolution par décision judiciaire, étant donné que le nombre de ses adhérents était au-dessous du seuil légal de 1 000.   

Le Parti Libertas, formation politique europhobe, créée par l'homme d'affaire irlandais Declan Ganley, pour rassembler des candidatures aux élections européennes, avait annoncé son intention d'être représenté dans les 27 Etats membres de l'Union européenne. Au début du mois de février, le bureau du Parlement européen lui avait accordé le statut de « parti politique européen » lui donnant droit à une subvention de plus de 200 000 euros, puisqu'il disposait du soutien d'élus de sept pays de l'Union. Mais quelques jours après, suite au retrait de deux d'entre-eux, dont celui du député estonien Igor Gräzin, candidat numéro 2 sur la liste du Parti de la réforme aux européennes, le Parlement de Strasbourg avait retiré au Parti Libertas ce précieux statut.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Publié dans #Elections européennes du 7 juin 2009

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article