Les cyberélecteurs estoniens ont majoritairement voté pour Indrek Tarand

Publié le 9 Juin 2009

Le candidat indépendant Indrek Tarand remporte haut la main le premier scrutin par Internet de l'histoire des élections du Parlement européen. Crédité de 18 905 voix électroniques (soit 32,25 % des suffrages électroniques), il devance la liste du Parti de la réforme arrivée en deuxième position de 7111 voix. Celle-ci obtient en effet 11 795 voix. Viennent ensuite le Parti IRL avec 10 113 voix, le Parti du centre avec 6388 voix et les sociaux-démocrates avec 6087.

Le résultat du vote électronique pour les listes n'ayant pas obtenu de siège est le suivant :

Le Parti des verts (1945 voix), les candidats indépendants Martin Helme (1105 voix) et Dimitri Klenski (773 voix), le Parti du peuple (769 voix), les démocrates chrétiens (177 voix), le Parti de la gauche (169 voix), le Parti Libertas (137 voix), le Parti russe d'Estonie (128 voix) et l'Assemblée des agriculteurs (60 voix).

Alors que la Commission électorale centrale avait comptabilisait 58 668 voix électroniques à l'issue de la période de vote par anticipation, seuls 58 614 ont été prises en compte pour le résultat final, dimanche soir (7 juin). 55 suffrages exprimés par Internet ont été annulés étant donné que les 55 votants en question ont choisi de revoter par bulletin papier. A noter que 910 cybervotants ont changé leur vote en réutilisant le procédé informatique ce qui a eu pour conséquence d'annuler leur précédant vote.

Rédigé par L'Estonie au quotidien

Publié dans #Elections européennes du 7 juin 2009

Repost 0
Commenter cet article