Nouveau sondage pour les élections régionales estoniennes de 2009

Publié le 14 Septembre 2009

Dans un sondage réalisé, début septembre à travers tout le pays, par l’institut Emor pour le compte de la ERR, 49 % des répondants déclarent vouloir voter pour un parti politique, 21 % pour un candidat indépendant et 12 % pour une coalition électorale. 18 % des personnes interrogées disent ne pas savoir qu’elle sera leur choix. L’enquête d’opinion montre que ceux qui font partie des électeurs favorables aux partis politiques sont en majorité les membres de la minorité russophones, les personnes possédant une formation supérieure et les citoyens de 35 à 50 ans. Il est aussi intéressant de remarquer que les partis politiques sont essentiellement soutenus dans les villes. Tallinn étant la ville d’Estonie où les partis politiques obtiennent le plus d’intentions de vote avec 72 %.

On constate que ce sont les répondants ayant une formation scolaire de niveau secondaire qui choisissent majoritairement de soutenir des candidats indépendants. Ces derniers ont un électorat se situant principalement en milieu rural.

Les coalitions électorales, quant à elles, ont le soutien, pour la plupart, des Estoniens ayant une formation supérieures et des citoyens vivants dans les chefs-lieux de région et à la campagne.

On y apprend également que 49 % des répondants disent avoir l’intention de participer au vote. Exactement le même chiffre que lors du précédent sondage, ce qui pourrait confirmer l’hypothèse d’un taux de participation supérieur à 50 %. L’enquête révèle aussi que parmi ceux qui souhaitent accomplir leur devoir civique, les Estoniens sont plus nombreux que les non-Estoniens. 53 % des Estoniens affirment qu’ils voteront, contre 40 % chez les non-Estoniens. Le vote des étrangers étant autorisé pour les élections régionales. Toujours selon ce sondage, on devrait s’attendre à une participation électorale plus importante à Tallinn et à la campagne que dans les chefs-lieux de région. Par ailleurs, on s’aperçoit que plus l’électeur est âgé et plus il a tendance à vouloir aller voter.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Publié dans #Elections locales du 18 octobre 2009

Repost 0
Commenter cet article