De nouvelles coupes budgétaires en perspective en Estonie

Publié le 27 Août 2009

Le ministre des finances, Jürgen Ligi (RE), a annoncé qu’il serait certainement nécessaire de procéder, cette année, à de nouvelles coupes budgétaires afin de remplir les critères de Maastricht et contenir le déficit public dans la limite des 3 % du PIB.  « Une troisième loi de finances rectificative est assez vraisemblable », confie-t-il aux journalistes de la ERR. « Nous menons actuellement d’intenses discussions au sein du Gouvernement et je compte bien sur le soutien croissant des ministres à ce que tous se vouent à un objectif », indique-t-il.  Jürgen Ligi précise que les immenses efforts accomplis jusqu’ici pour tenter d’équilibrer les comptes de l’État restent encore insuffisants. Une réduction supplémentaire des dépenses de l’État est donc inévitable car, selon le ministre, il n’existerait aucune autre alternative à cela pour réduire le déficit public.

Le ministère des finances devrait présenter aujourd’hui, jeudi 27 août, de nouvelles prévisions économiques ainsi que son projet de loi de finances rectificative pour 2009. La veille, Jürgen Ligi avait été reçu au palais de Kadriorg par le Président de la République pour qu’il explique le contenu des réformes en préparation. Dans un communiqué de presse au sujet de cette rencontre, le Président Toomas Hendrik Ilves fait savoir ce qu’il attend du Gouvernement. « L’adéquation des dépenses aux recettes est la question clé du budget étatique estonien. Le Gouvernement doit tout mettre en œuvre pour que la récession économique actuelle ne réduise pas les capacités de développement de demain, pour que le réseau de sécurité sociale puisse assurer la protection nécessaire aux membres les plus vulnérables de la société et qu’en même temps, ne soit pas remis en cause le repère essentiel conduisant à la croissance future de l’Estonie, à savoir l’introduction de l’euro. » Le chef de l’État estonien compte sur un travail solidaire des ministres. « J’espère qu’au nom de ces objectifs, le Gouvernement agira en tant qu’équipe unie et de façon résolue en mettant au premier plan l’État et non les intérêts politiques partisans du moment », dit-il.

Rédigé par L'Estonie au quotidien

Publié dans #Actualité économique et financière

Repost 0
Commenter cet article