Les partis du centre et de la réforme en recul mais toujours en tête des sondages

Publié le 28 Mai 2009

D'après un sondage réalisé récemment auprès d'un peu moins de 800 citoyens estoniens en âge de voter, par l'institut TNS Emor pour la ERR sur la question « Pour quel parti voteriez-vous si les élections législatives avaient lieu demain ? », 30 % des interrogés se prononceraient en faveur du Parti du centre. C'est trois points de moins par rapport au mois précédent. Ceci dit, la formation politique du maire de Tallinn, Edgar Savisaar, demeure la plus populaire d'Estonie. Son principal rival, le Parti de la réforme, arrive en deuxième position avec 25 % d'opinions favorables, enregistrant ainsi un recul d'un point en un mois. Vient ensuite le Parti IRL (Union pour la patrie-Res Publica) avec 17 % des intentions de vote, soit trois points de mieux qu'en avril. C'est là la plus forte progression de popularité dont bénéficie ce mois-ci un parti représenté au Riigikogu. Les sociaux-démocrates améliorent légèrement leur score dans les sondages. Ils recueillent 15 % d'opinions favorables, contre 14 % le mois derniers. Ferment la marche de ce sondage, le Parti des Verts avec 6 % des intentions de vote et l'Union du peuple 2 %. Ces deux formations affichent une baisse respectivement de trois points et un point.

Aivar Voog, directeur d'études à l'institut Emor, explique que la côte de popularité de l'Union du peuple pourrait bien remonter, si celle-ci venait à faire partie de la prochaine coalition gouvernementale. En ce qui concerne les sociaux-démocrates, dont les ministres ont été limogés du Gouvernement il y a quelques jours, Aivar Voog prévoit qu'ils pourront aussi bien gagner que perdre en popularité. Tout dépend, selon lui, de la manière dont ils se comporteront. « Cela dépend de leur esprit d'entreprise. Si les sociaux-démocrates arrivent à faire passer leurs messages dans l'espace médiatique public, alors leur popularité pourra augmenter. Par contre, s'ils se transforment en un petit parti d'opposition plaintif, alors leur popularité chutera », indique-t-il.

Rédigé par L'Estonie au quotidien

Publié dans #Sondages

Repost 0
Commenter cet article