L’Estonie s’apprête à vivre deux journées de mobilisation syndicale en juin

Publié le 26 Mai 2009

La direction de la Confédération des syndicats d'Estonie (Eesti Ametiühingute Keskliit, EAKL) a annoncé aujourd'hui, mardi 26 mai, d'une part, la tenue d'une manifestation qui aura lieu le 3 juin sur la place en face du château de Toompea à Tallinn où siègent le Parlement estonien, et d'autre part, une grève générale prévue pour le 16 juin afin de protester contre la politique du Gouvernement.

La centrale syndicale attend du Gouvernement qu'il respecte l'accord tripartite conclue le 23 avril dernier relatif au projet de loi sur le contrat de travail. Elle lui demande aussi d'engager sans délai des négociations trilatérales au sujet de la mise en œuvre des modifications apportées aux lois sur le contrat de travail et sur l'assurance chômage et de repousser leur entrée en vigueur jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé.

« Notre but n'est pas de nuir à l'économie estonienne, mais de faire comprendre au Gouvernement qu'on ne peut plus continuer comme ca », explique le président de la Confédération des syndicats d'Estonie, Harri Taliga, aux journalistes de la ERR.

On ne sait pas encore combien de fédérations syndicales se rallieront à la grève générale du 16 juin. Mais, d'après Harry Taliga, on le saura au plus tard le 3 juin, jour de la manifestation.

Rédigé par L'Estonie au quotidien

Publié dans #Actualité sociale

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article