Le Gouvernement confirme la hausse du taux des cotisations à l’assurance chômage

Publié le 1 Mai 2009

Lors du conseil des ministres d'hier, jeudi 30 avril, le Gouvernement a décidé, sur proposition du conseil d'administration de la caisse d'assurance chômage, de fixer à 3 % le taux des cotisations à cette même caisse, et ce à partir du 1er juillet 2009. Dès lors, les salariés devront verser 2 % de leur salaire et les employeurs 1 % de la masse salariale au titre de l'assurance chômage.

Pour cette année, il est prévu que les cotisations versées à la caisse du chômage s'élèvent à 1 575 millions de couronne, voire 1 502 milliards, si l'on se base sur les prévisions les plus pessimistes du ministère des finances. Selon ce dernier, les dépenses de la caisse d'assurance chômage devraient atteindre approximativement 3,4 milliards de couronnes (près de 220 millions d'euros) en 2009, ce qui signifie qu'elle devra puiser 2,4 milliards dans ses réserves pour équilibrer ses comptes.

Pendant la conférence de presse du Gouvernement, le Premier ministre Andrus Ansip a indiqué qu'un taux de cotisation à 3 % n'est pas suffisant pour que la Caisse de chômage puisse remplir sa mission. Il faudrait aussi, selon lui, une réduction du montant des allocations chômage ce à quoi, ajoute-t-il, le Gouvernement entend s'atteler dès la semaine prochaine. « J'espère vivement que le patronat et les syndicats se comporteront de manière responsable et se mettront d'accord sur un paquet concernant les allocations [chômage] qui soit en adéquation avec un taux de cotisation à 3 % ».

Rédigé par L'Estonie au quotidien

Publié dans #Actualité économique et financière

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article