Le Gouvernement fixe la date d’adoption de l’euro au 1er janvier 2011

Publié le 1 Avril 2009

A l'issue du conseil des ministres d'hier, mardi 31 mars, le Gouvernement a annoncé que l'Estonie pourra adhérer à la zone euro, au plus tard, le 1er janvier 2011. Cette annonce se base sur les prévisions économiques rendues publiques, le même jour, par le ministère des finances. S'appuyant sur ces prévisions, le Premier ministre, Andrus Ansip, estime qu'il est possible d'espérer que l'Estonie soit effectivement en mesure de remplir les critères d'adhésion à l'euro dès cet automne, ce qui permettrait l'introduction de la monnaie unique européenne dans le pays à partir du début de 2011. « Le 1er janvier 2011 est une date limite assez réaliste pour adhérer à la zone euro », confie Andrus Ansip. « La fixation d'une date limite est nécessaire à la remise en marche des préparatifs pratiques. Les entreprises et les banques devraient commencer à se préparer à l'adoption de la monnaie unique européenne 9 ou 12 mois avant la mise en circulation de l'euro », explique-t-il.

Bien que le scénario de référence prévoit l'adhésion à la zone euro au 1er janvier 2011, il n'a pas été exclu qu'elle puisse aussi avoir lieu le 1er juillet 2010. Le Gouvernement indique toutefois que la réalisation de cet objectif dépend de l'ampleur du déficit public pour 2009.

Le Premier ministre avait réuni, au préalable, les membres du groupe de travail sur l'euro, pour discuter, à la lumière des nouvelles prévisions économiques, des perspectives du passage à l'euro. Ce groupe d'experts, créé à l'initiative du Premier ministre et convoqué pour la première le 7 janvier dernier, est composé de huit personnalités que sont, outre le Premier ministre, le ministre des finances, le ministre de l'économie, les présidents des groupes parlementaires de la coalition gouvernementale, le président de la Banque d'Estonie et le président du directoire de la chambre de commerce.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Publié dans #Actualité économique et financière

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article