Les pronostics du sociologue Juhan Kivirähk pour les européennes

Publié le 30 Mars 2009

Interviewé, aujourd'hui, sur la chaîne de télévision ETV, le sociologue Juhan Kivirähk a estimé très bonnes les chances du Parti de l'Union pour la patrie-Res Publica (IRL) aux élections européennes car, dit-il, l'eurodéputé Tunne Kelam, tête de liste du Parti IRL, a été très visible, en Estonie également, par les actions qu'il a menées. Il en serait de même pour le Parti du centre, qui dispose d'un électorat parfaitement sûr. Le Parti de la réforme et les sociaux-démocrates devraient, selon Kivirähk, remporter un siège au Parlement européen.

Le sociologue pense enfin que beaucoup de voix contestataires iront se porter sur le candidat indépendant, Indrek Tarand, le fils de l'eurodéputé social-démocrate Andres Tarand, qui, il y a peu, a annoncé qu'il se retirait définitivement du devant de la scène politique pour se consacrer à la recherche. Kivirähk est d'avis qu'Indrek Tarand, ex-numéro 2 du ministère des affaires étrangères et actuellement directeur du musée de la guerre d'Estonie, devrait subtiliser des voix aux partis avec lesquels il a toujours été le plus souvent associé, à savoir le Parti social-démocrate et l'Union pour la patrie-Res Publica, sans pour autant en obtenir suffisamment pour pouvoir être élu. Quand il a fait savoir, le 22 mars dernier, qu'il serait candidat indépendant aux européennes, Indrek Tarand a cependant indiqué qu'il ne souhaitait que ranimer le dynamisme des électeurs et surtout pas prendre des voix appartenant aux partis politiques. « Je m'occupe de l'électeur qui ne souhaite pas être soumis à la partitocratie et je lui propose une alternative », avait-il expliqué. 

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Publié dans #Elections européennes du 7 juin 2009

Repost 0
Commenter cet article