L’Estonie a atteint son quota annuel d’étrangers

Publié le 30 Novembre 2016

L’Estonie a atteint son quota annuel d’étrangers

L’Office estonien de police et des frontières (Politsei- ja piirivalveamet)* a annoncé hier, mardi 29 novembre, que le quota d’immigration fixé par le Gouvernement pour l’année 2016, autorisant l’entrée sur le territoire national un maximum de 1317 ressortissants étrangers de pays tiers, a été atteint dès aujourd’hui.  

Ce quota de 1317 personnes, fixé également en 2015, correspond à 0,1 % de la population résidant de manière permanente en Estonie. Il permet d’établir un seuil maximal pour l’accueil des étrangers, mis à part les citoyens de l’Union européenne, des pays de l’Espace économique européenne et de la Suisse. La limite ne s’applique pas non plus aux demandeurs d’asile venus de Grèce et d’Italie, éligibles au statut de réfugiés de guerre que l’Estonie est tenue d’accueillir conformément au système européen de répartition des migrants. Précisons encore que ce seuil migratoire ne prend pas en compte les citoyens américains et japonais, les ressortissants de pays tiers se rendant en Estonie pour les raisons de regroupement familial, d’études supérieures ou de recherches, ni les demandeurs de protection internationale. Il s’agit donc principalement d’une façon de restreindre l’entrée de migrants économiques ressortissants de pays tiers.

Selon un fonctionnaire du ministère de l’intérieur, 1218 permis de séjour auraient été délivrés dès à présent ainsi que le rapporte la ERR. Les ressortissants étrangers de pays tiers qui désirent s’installer en Estonie doivent désormais attendre janvier 2017 pour être autoriser à y séjourner légalement.  

La ERR indique dans son édition d’hier sur le web que les 6500 étrangers qui viennent s’établir chaque année en Estonie ne sont pas pris en compte dans le quota d’immigration. Un peu plus de la moitié d’entre eux sont des citoyens européens, de l’EEE et de la Suisse.

 

***

 

* L’Office de police et des frontières (Politsei- ja piirivalveamet) est un organisme d’Etat placé sous la tutelle du ministère de l’intérieur. C’est la structure administrative étatique la plus importante d’Estonie en termes d’effectifs avec plus de 5000 personnes y travaillant. Ses principales missions sont la protection de la frontière extérieure de l’Union européenne, l’attribution de la nationalité, la délivrance des documents liés à celle-ci, la sécurité et l’ordre public dans le pays, le traitement et la prévention des infractions. L’Office de police et des frontières, mis en place le 1er janvier 2010, est né de la fusion de cinq organismes d’Etat : l’Office de police, le Bureau de l’investigation, le Bureau de la sureté, l’Office des frontières, le Bureau de la citoyenneté et de la migration.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Repost 0
Commenter cet article