La Lettonie a passé le témoin à l’Estonie pour la présidence de l’Assemblée balte

Publié le 30 Octobre 2016

M. Helir-Valdor Seeder, président de l’Assemblée balte et vice-président du Riigikogu

M. Helir-Valdor Seeder, président de l’Assemblée balte et vice-président du Riigikogu

L’Assemblée balte a tenu sa 35e session

 

Ce vendredi 28 octobre avait lieu à Riga la 35e session de l’Assemblée balte avec la participation entre autres, côté estonien, de MM. Eiki Nestor, président du Riigikogu et Helir Valdor Seeder, vice-président du Riigikogu et de l’Assemblée balte.

Selon les informations fournies par le service de presse du Riigikogu, les deux grands thèmes qui ont été abordés au cours cette session concernaient d’une part les questions liées à l’immigration et aux frontières extérieures de l’UE et d’autre part les questions démographiques et économiques. Sur le premier thème, la discussion portait sur les nouveaux défis auxquels sont confrontés les pays baltes, sur les solutions communes que proposent ces Etats pour atténuer la crise des réfugiés, sur l’intensification de la coopération entre les unités de gardes-frontières, sur la protection des frontières et sur les nouveaux itinéraires que pourraient emprunter les réfugiés. Le second thème abordé avait pour objet la situation démographique des trois Etats baltes et les politiques nationales en matière d’allocation familiale, mais également la question des investissements en faveur de la prospérité et de la croissance économique. Sur ce dernier point, les parlementaires baltes ont débattu du projet Rail Baltica, des axes de transport, du lancement de nouveaux projets et de la coopération transfrontalière.

A l’issue des débats, l’Assemblée balte a adopté un document final ainsi que des recommandations adressées aux gouvernements nationaux afin qu’ils prennent les mesures nécessaires à l’amélioration de la sécurité, du succès économique et du bien-être des habitants de la région.

 

M. Helir-Valdor Seeder, nouveau président de l’Assemblée balte

 

Aussi, à cette occasion, la Lettonie a transmis à l’Estonie la présidence pour un an de cette organisation de coopération parlementaire spécifique aux trois Etats baltes.

« Le développement cohérent de la région est très important pour nous, par conséquent l’Estonie poursuivra les dossiers qui ont été essentiels pour nous tous au cours des présidences précédentes », indique M. Helir-Valdor Seeder, désigné pour présider l’Assemblée balte. « Notre présidence se concentrera stratégiquement sur les priorités essentielles qui ont un effet pratique pour chacun des Etats et pour toute la région », annonce M. Seeder.

Les principaux objectifs, selon lui, sont le renforcement de la coopération en matière de sécurité et de défense, les questions relatives au marché de l’énergie, aux transports et aux infrastructures ainsi que le développement dans le domaine de l’innovation et des sciences. « Pendant la présidence de l’Estonie, nous veillerons aussi avec attention à ce que les intérêts baltes soient représentés dans l’Union européenne et dans les autres organisations internationales », prévoit le nouveau président de l’Assemblée balte. Celui-ci souligne encore : « Nous poursuivrons également les coopérations avec le Conseil nordique, le Parlement de Bruxelles et les pays du groupe de Višegrad afin d’élaborer des positions communes au niveau de l’Union européenne ».  

 

Source : Service de presse du Riigikogu

 

„  Rappel concernant l’institution d’après l’ouvrage de Lluís Maria de Puig, intitulé « Les parlements internationaux », aux éditions du Conseil de l’Europe :

 

L’Assemblée balte est l’institution parlementaire de la région de la mer Baltique. Il ne faut pas la confondre avec la Conférence parlementaire de la mer Baltique puisque, contrairement à ce dernier qui couvre tout le nord de l’Europe, l’Assemblée balte ne concerne que les Etats estonien, letton et lituanien. Créée en 1991, l’Assemblée balte correspond à la dimension parlementaire de l’Accord de coopération intergouvernementale entre ces trois Etats.

Composée de 60 membres (20 pour chacun des trois parlements nationaux), l’Assemblée balte se réunit en session ordinaire deux fois par an. Elle est composée d’un présidium, de commissions permanentes, de groupes politiques et d’un secrétariat.

Le principal objectif de cette instance parlementaire est de maintenir la stabilité entre les trois pays, en vue de trouver des solutions aux problèmes intergouvernementaux et de renforcer l’unité balte. Elle a également pour mission permanente d’unifier les critères et les positions en vue de défendre leurs intérêts communs à l’échelle internationale.

L’Assemblée balte peut donner des avis aux parlements des Etats baltes et au Conseil intergouvernemental balte des ministres sous forme de résolutions, décisions, déclarations, communiqués ou recommandations.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Repost 0
Commenter cet article