Mouvements sociaux dans le secteur de la santé en Estonie

Publié le 20 Septembre 2016

Mouvements sociaux dans le secteur de la santé en Estonie

A l’appel de trois organisations professionnelles représentatives du monde médical (dont l’Union des médecins et le syndicat des infermières), une grève générale d’une heure a été observée aujourd’hui dans tous les principaux centres hospitaliers du pays par le personnel de santé. De 9h à 10h, médecins et infermières n’assuraient plus les soins, mis à part bien entendu les soins vitaux et d’urgence.

Par ce mouvement, les grévistes souhaitent attirer l'attention du public sur le problème lié au sous-financement du système de santé estonien, préjudiciable à tous. Ils demandent au gouvernement d'injecter plus de ressources dans le secteur de la santé. Le système de santé estonien est financé principalement par le budget de l’Etat sur la base de fonds issus de l’assurance maladie. Or, le ministère des affaires sociales, en charge des questions de santé publique, a décidé de réduire les cotisations de l’assurance maladie. Moins de rentrées fiscales signifiant moins de moyens financés pour le système de santé. La solution proposée par l’Etat, pour compenser le manque de rentrées fiscales, serait d’augmenter le ticket modérateur, c’est-à-dire le montant des dépenses de santé qui reste à la charge du patient. Une proposition totalement rejetée par les associations de professionnels de santé qui, selon elles, créent des inégalités dans l’accès aux soins, telles que cela existe déjà dans le domaine des soins bucco-dentaires.

Rédigé par Rodolphe Laffranque

Publié dans #Actualité sociale

Repost 0
Commenter cet article

alibaba 21/09/2016 08:42

C'est bien dit! la santé a certes un cout mais il n'a pas de prix.

Jean-Denis 20/09/2016 19:03

La fuite en avant ce n'est pas bon ,. Le gouvernement Estonien fait sans doute ses premiers pas vers la décroissance peut être la bonne solution en tout cas une nonne gestion . Ce n'est qu'une supposition pas d'affirmation.

Rodolphe Laffranque 21/09/2016 08:06

Qui sait ...?

alibaba 20/09/2016 17:27

On connait déja l'histoire...à dieu l'Estonie que j'ai tant chèris.
Prochain épisode l'enseignement...
C'est le prix à payer en adherant á l'UE.....

Rodolphe Laffranque 21/09/2016 08:09

C'est surtout pour l'Estonie de respecter la règle d'or de l'équilibre budgétaire ... à tout prix. C'est un dogme, presque une religion. Et dans notre cas, comme on sait, la santé n'a pas de prix mais elle a un coût!

alibaba 20/09/2016 17:54

Voici quelques refrains de la chanson...limite du deficit public. critères de convergences. interdictions de l aide le l Etat....

Rodolphe Laffranque 20/09/2016 17:43

Faut pas être aussi pessimiste voyons ! Je tiens qd mm à préciser que les questions de santé publique et d'assurance santé sont de la compétence exclusive des Etats membres de l'UE. Ainsi, le fait que l'Estonie soit membre de l'UE n'a aucune incidence sur cette question.